2 commentaires sur « 120. »

    1. Merci, Pascale.
      Je tente de décrire la « vie ordinaire », ce qui peut expliquer la « banalité » du propos.
      Toutefois je propose deux versions et analysons les textes.
      1° « la », article défini, il est question de la clef connue par l’auteur du texte et qu’il dépose régulièrement au dit endroit.
      2° « une », article indéfini, mais quelle clef est-ce ? pourquoi à cet endroit ? Oubliée. Texte de 6 mots, donc encore minimaliste, mais texte moins « ouvert » à l’interprétation que le premier. Texte plus « travaillé », puisque c’est un haïku oulipien minimaliste de 11 syllabes, en 3-5-3.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.